La prochaine date limite de dépôt des demandes de bourse à la Fondation est le

9 juin 2017

Les bourses universitaires de la Fondation de recherche de l’Institut canadien des valeurs mobilières s’adressent à des membres non permanents du corps professoral d’une université canadienne et sont destinées à soutenir des projets de recherche précis et détaillés se rapportant aux marchés financiers canadiens. Les candidats sont sélectionnés d’après leur proposition détaillée présentant les objectifs des travaux de recherche, les méthodes d’évaluation et les résultats visés.

Ces bourses visent à aider des universitaires en début de carrière à poursuivre un projet de recherche correspondant au mandat de la Fondation de combler le fossé entre la théorie et les applications pratiques. Chaque bourse, de 35 000 $, est payée en deux versements.

The next deadline to apply for CSIRF funding is

June 9 2017

Demande

De façon non exhaustive, la demande doit comprendre les éléments suivants :

  • une connaissance démontrée des marchés financiers canadiens et un engagement avéré envers ces derniers;
  • une brève description de l’expérience professionnelle du candidat;
  • les domaines d’intérêt et de recherche actuels du candidat, s’ils diffèrent de ceux du projet de recherche proposé;
  • des renseignements biographiques (formation, coordonnées);
  • tous les autres renseignements ou engagements méritant d’être portés à l’attention du comité de sélection.

La proposition de recherche doit notamment préciser :

  • l’objet de la recherche et les résultats envisagés;
  • l’intention ou les objectifs précis de la recherche;
  • les étapes et l’échéancier prévus (y compris la portée ou le contenu proposés du rapport d’étape semestriel),
  • la méthode de recherche;
  • le transfert de connaissances;
  • les bénéficiaires de la recherche.

Évaluation de la demande

Un comité de trois à cinq membres nommés par le conseil d’administration de la Fondation de recherche de l’Institut canadien des valeurs mobilières examine toutes les demandes reçues. Conformément au mandat de la Fondation, ce comité comprend des experts des milieux universitaires et du monde des marchés financiers.

Le comité de sélection prend en compte les facteurs suivants :

  • l’excellence universitaire;
  • les preuves de recherches antérieures;
  • le degré de compréhension de la pertinence et des répercussions possibles des résultats sur les questions économiques ou sociales du moment;
  • le degré d’engagement démontré envers l’excellence;
  • l’appui manifeste de l’université.

POUR EN SAVOIR PLUS

Versement des fonds

La première moitié de la bourse est versée à l’université du candidat retenu, à une date dont convenir avec celle-ci. Le deuxième versement est effectué six mois plus tard.

Les fonds sont versés à l’université du candidat retenu ou directement à celui-ci.

Obligations du boursier

Le boursier est tenu d’effectuer les recherches décrites dans sa proposition. S’il abandonne ses travaux de recherche avant la fin, la Fondation est en droit d’exiger le remboursement partiel ou intégral des sommes qu’elle lui a versées.

Le boursier doit produire un rapport d’étape après six mois, avant le versement de la deuxième moitié de la bourse. Le rapport doit (au minimum) décrire l’avancement du rapport de recherche par rapport à l’échéancier proposé.

Convention (y compris déclaration et signatures)

La bourse est versée conformément à une convention établie entre l’université, le boursier et la Fondation de recherche de l’Institut canadien des valeurs mobilières.

Suspension et révocation

La Fondation peut suspendre le versement de la bourse dans certaines situations, comme la maladie, un congé parental ou un congé pour obligations familiales. Le cas échéant, le boursier, la Fondation et l’université s’entendent quant à la reprise des études et au versement de la bourse.

La Fondation peut mettre fin au versement d’une bourse dans les situations suivantes :

  • le boursier ne respecte pas les modalités;
  • le boursier abandonne le programme d’études ou le projet de recherche convenu.
Responsabilité

La Fondation ne peut être tenue responsable de la manière dont le boursier effectue ses travaux de recherche. Le boursier assume la responsabilité de ses travaux et de leurs conséquences.

Droits de propriété intellectuelle

La Fondation ne revendique aucun droit de propriété intellectuelle ou de contrôle à l’égard du programme de recherche subventionné.

Il revient à l’université que fréquente le boursier de négocier avec lui toute entente voulue quant à la propriété intellectuelle.

Production de rapports, diffusion des résultats et reconnaissance

Le boursier doit produire un rapport d’étape après six mois, avant le deuxième versement.

La Fondation se réserve le droit de révéler le nom des boursiers et la nature de leurs projets de recherche dans toutes ses activités et publications éventuelles.

Le rapport doit faire le point sur les travaux de recherche sous la forme convenue dans le cadre de la demande du candidat.

Pour nous joindre

Vous pouvez joindre la Fondation de recherche de l’Institut canadien des valeurs mobilières au :

200, rue Wellington O., 15e étage
Toronto (Ontario)
M5V 3C7

Vous pouvez aussi écrire à Heather-Anne Irwin, directrice générale de la Fondation de recherche de l’Institut canadien des valeurs mobilières, à l’adresse hirwin@csi.ca